Malendure

Malendure

Malendure, quartier du nord de Bouillante, nous indique par son nom que la vie a dû y être rude pour les premiers colons français qui l’ont baptisé. Rocheux et sec, le site ne se prête pas de prime abord à une installation humaine. Pourtant, ce lieu est un spot incontournable de la Guadeloupe avec ses 170 000 visiteurs par an (chiffres communiqués par le Parc National).

Malendure est tout simplement le lieu qui accueille la fameuse "réserve Cousteau" des Îlets Pigeon.

Haut lieu de clandestinité

Malendure a longtemps été le lieu de débarquement et embarquement de marchandises de contre-bande. Jusque vers le milieu des années 1970, Malendure était encore le lieu de débarquement de clandestins.

La plage de Malendure

Malendure : la plage côté activités
Malendure c’est d’abord la plage du même nom, la plus grande de Bouillante, qui accueille l’Office de Tourisme de la commune. Vous verrez d’abord un grand parking et des cabanes proposant de multiples activités liées ou non à la réserve : plongée sous-marine, kayak de mer, canyoning,...

Derrière, s’étend une plage de sable noir (volcanique) sous les cocotiers où l’ont peut admirer les Îlets Pigeons et, le soir, les couchés de soleil.

Réserve Cousteau

Les îlets Pigeon - Montserrat au loin
Le site de plongée doit sa célébrité au Commandant Cousteau épaulé de Louis Malle, qui y tournent dans les années 50 quelques images du long métrage "Le monde du Silence".
Revenu sur le site dans les années 60, le Commandant Cousteau déclare que le site doit être protégé. Une réserve est créée avec interdiction de pêche mais ses règles n’ont pas été respectées et aucune surveillance n’y a été faite. Le site prend le nom populaire et abusif de "Réserve Cousteau".

Plongeurs autour des îlets
Les îlets et leurs alentours offrent une bonne diversité de spot de plongée où la beauté des fonds s’admire dès le 1er mètre de profondeur. Les eaux y sont claires, la vie éclatante de couleurs, bercées par une mer chaude et calme.
Trois épaves y ont été coulées afin de, non seulement créer du récif corallien où s’alimentent poissons et tortues, mais aussi diversifier les spots de plongée accessibles à des niveaux novices de plongée.

Il est à noter que la diversité de ses spots, qui font la qualité de la plongée sous-marine à Bouillante, est à l’initiative du fondateur du club de plongée "Les Heures Saines", Dominique Déramé, aujourd’hui décédé, fortement appuyé par la Mairie de l’époque.
Les sites ont été diversifiés sur la côte et des mouillages écologiques ont été installés.

Buste du commandant Cousteau
Depuis 2004, à l’initiative du Maire et avec l’appui du Calypso, est immergé le buste du Commandant Cousteau à 10 mètres de profondeur, sur le spot de plongée du Jardin de Corail.

Depuis 2010, les Îlets Pigeons et leur fonds marins sont devenus cœur de Parc National. Le Parc National de la Guadeloupe prend donc la gestion du site et règlemente plongées et pêche. Les contrôles ont commencé pour le bien de la protection des espèces.

Au départ de Pigeon, l’observation des cétacés est possible : dauphins, cachalots, baleines à bosse lors de leur passage annuel.