Les sources chaudes

Les sources chaudes

Bouillante doit son nom aux nombreuses sources chaudes qui surgissent sur terre comme en mer. C’est la plus grosse concentration de la Guadeloupe.

Les sources chaudes de Bouillante

Les sources chaudes de Bouillante ont été répertoriées et analysées mais n’ont jamais été exploitées pour leurs vertus thermales. Cette exploitation sera peut-être un jour un nouvel attrait pour la commune.
Toutefois, une centrale géothermique et ses deux moteurs exploitent une source dans le bourg de Bouillante qui fournit 7% de l’électricité de la Guadeloupe.

Les sources où l’on peut se baigner

Source de Thomas rafraîchie par l'eau de mer
La source de Thomas en bord de mer, sort dans un petit bassin à 80°c et est heureusement refroidit par la mer surtout à marée haute.
70° - Chlorure et sodium

Le Bain du curé - Plage de l'Anse à Sable
Le Bain du curé sur la plage de l’Anse à Sable fût aménagé et reste utilisable. Suite à un malheureux dynamitage dans les années 50 afin d’en augmenter le débit, la source coule en grande partie dans la mer.
Les douches ont été démontées mais les deux bains demeurent. Il suffit de les boucher pour les remplir. Mais ils doivent être vidés ensuite pour maintenir la propreté de l’eau.
41° - Bicarbonate, sodium et silicium

Le petit bassin de la plage de Petite Anse
Sous le sable de Petite-Anse sur la gauche de la plage, face à la mer, le long de la roche, on peut voir que les habitants ont aménagé un petit bassin entre mer et sable.
On peut donc s’assoir et s’allonger dans ce petit bassin et plonger mains, bras et pieds sous le sable et ressentir fortement toute la chaleur des entrailles de la terre ; car la source d’eau chaude remonte à la surface.

Source de la géothermie Bourg
Source de la géothermie Les eaux chaudes pompées en sous-sol par la centrale géothermique sont rejetées en mer. Ainsi refroidies, elles offrent aux baigneurs un bain chaud en mer légèrement soufré.
Accès en bord de mer du bourg, devant le restaurant "Les sources chaudes". Ne pas se baigner dans le canal où l’eau est bien trop chaude.


Les autres sources

  • Les bassins de Bois-Malher
    37° - Bicarbonate, sodium et silicium
    Proches de la route nationale, en pleine nature et facile d’accès, trois bassins persistent à exister. L’entretien n’est dû qu’à la bonne volonté des usagers et le bâtiment qui les protège s’effondre en partie. Il est toutefois possible de remonter la petite source à proximité pour y trouver un petit bassin naturel de cette eau chaude.
  • Sur la plage de Petite-Anse existait un puits autrefois très utilisé d’eau chaude mais il a été bouché lui aussi dans les années 50.
  • Directement dans un roche en bord de mer, sur l’anse Marsolle du bourg, coule une source chaude.
  • Le long de la rivière du bourg, derrière la mairie une source chaude jaillit dans la rivière.

Un potentiel non exploité, une richesse non entretenue

Bouillante Cité Thermale, document municipal 2004
Peu connues des gens de passage, ses sources ne sont pas exploitées pour leurs vertus thermales. Le bon côté est qu’elles sont accessibles et gratuites pour tous. Le mauvais côté est que leur entretien n’est dû qu’à la bonne volonté des habitants soucieux de préserver cette richesse de Bouillante.
Les sources ont toutes été analysées dans les années 50. Beaucoup ont été obstruées pour des raison d’hygiène. Il faut comprendre que dans les années 50, le bourg de Bouillante, et d’autres bord de mer habités, étaient de véritables marécages où pullulaient les moustiques. Il a fallu assainir.